Les canaris chanteurs sont probablement une des premières races de canaris à avoir été sélectionnées par l’homme. Le chant est, naturellement, leur caractéristique principale et il est appris aux jeunes par des maîtres chanteurs, mâles adultes particulièrement doués par le chant. Ce sont des canaris très robustes et rustiques, et par leur constitution physique ressemblent aux canaris sauvages.

Les canaris de chant peuvent être logés sans problème dans une volière mixte et, abrités des vents et du gel, ils peuvent hiverner dehors. Leur reproduction et leur élevage sont faciles.

l’harzer roller

 

canari-harzer-roller

 

L’harzer roller est originaire d’Allemagne, son chant est pareil à un roulement, est produit par la gorge et avec le bec fermé. Il est doux, sobre, profond et mélodieux, surtout dans les notes basses. Son répertoire comporte huit mélodies différentes qui ont des noms allemands, comme par exemple Le Hohlrolle (son d’une poulie qui tourne), ou Wassertouren (sons d’eau).

 

le malinois waterslager

 

canari-malinois

 

le malinois waterslager est apparut en Belgique au XVIII siècle. Le terme waterslager signifie ‘sons d’eau’, et c’est le son qu’on entend quand le malinois chante.

Le chant du malinois émis à bec ouvert, est harmonieux, très varié et cristallin, avec un large éventail de sons forts et graves. Il comporte douze mélodies qui rappellent la stillation de l’eau (Klokkende et bollende), l’eau d’un ruisseau qui coule (rollende) ou le tintement de cloches.

le Timbrado

 

canari-timbrado

 

Le canari timbrado est originaire du nord ouest de l’Espagne, A l’origine le timbrado est vert, petit d’environ 12cm, de tempérament bagarreur et nerveux, il a les pattes brunes et le bec plutôt petit.  il chante plus fort et plus rythmiquement que le Harz avec des tonalités métalliques, en prenant des tonalités sauvages, de ruisseaux, de castagnette, d’ailleurs son chant se rapproche beaucoup du canari originel (en moins aigus)